Bayer prêt à céder ses semences potagères pour Monsanto

Par
Bayer compte vendre son segment semences potagères et octroyer à BASF un droit d'accès exclusif à ses données agricoles numériques afin d'apaiser une Commission européenne qui éprouve quelques soucis relatifs à son OPA sur Monsanto, ont déclaré jeudi trois sources au fait du dossier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRUXELLES (Reuters) - Bayer compte vendre son segment semences potagères et octroyer à BASF un droit d'accès exclusif à ses données agricoles numériques afin d'apaiser une Commission européenne qui éprouve quelques soucis relatifs à son OPA sur Monsanto, ont déclaré jeudi trois sources au fait du dossier.