A Nantes-Atlantique, les agents chargés de la sécurité de l’aéroport se rebiffent

Par Isabelle Jarjaille (Mediacités Nantes)

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nantes (Loire-Atlantique).– « Il nous paraît évident que la sûreté et la sécurité des passagers ne peuvent être assurées dans ces conditions. » Rédigé par une avocate en droit du travail au nom des cinq syndicats représentant les agents de sécurité de l’aéroport Nantes-Atlantique (CGT, FO, CFDT, FMPS-i et Sud), le courrier a le mérite d’être clair. Daté du 7 décembre 2020, il est adressé au directeur de site de la société Hubsafe , chargée de la sûreté aéroportuaire sur la plateforme nantaise.