«Les journalistes du “Monde” se prononcent à chaque fois pour entériner des réformes qu'ils n'ont pas décidées»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jeudi 10 juin, plusieurs sociétés de personnels du groupe Le Monde – Société des rédacteurs du Monde, la Société des personnels des publications de La Vie catholique – ainsi que la Société des lecteurs ont convoqué des assemblées générales pour se prononcer sur le principe de la vente du groupe et de la prise de contrôle par un actionnaire extérieur. Faute de disposer de l'ensemble des offres de reprises, qui doivent arriver au plus tard le lendemain soir, ces sociétés ne se prononceront pas sur un repreneur en particulier.