Banco Popular, premier test de la résolution bancaire européenne

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est peut-être le signe de ce « new normal », de cette nouvelle normalité à laquelle ne cessent désormais de se référer les économistes et les responsables internationaux pour parler de l’ère de l’après crise financière : une banque européenne fait faillite et aucune panique n’a saisi les marchés financiers. Au contraire, ceux-ci ont accueilli avec soulagement la reprise, décidée dans la nuit du 6 au 7 juin, du Banco Popular, sixième banque espagnole, par sa rivale Santander pour 1 euro symbolique.