Le président de ZTE s'excuse et veut tirer les leçons du passé

Par
Le président de ZTE Yin Yimin s'est excusé auprès du personnel, des associés, des actionnaires et de la clientèle vendredi, l'équipementier des télécommunications chinois devant payer une amende d'un milliard de dollars (845 millions d'euros) aux Etats-Unis pour mettre fin à une interdiction qui a mis l'entreprise à genoux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

HONG KONG (Reuters) - Le président de ZTE Yin Yimin s'est excusé auprès du personnel, des associés, des actionnaires et de la clientèle vendredi, l'équipementier des télécommunications chinois devant payer une amende d'un milliard de dollars (845 millions d'euros) aux Etats-Unis pour mettre fin à une interdiction qui a mis l'entreprise à genoux.