Depuis que son ami Nicolas Sarkozy a pesé sur le cours de la justice dans l'affaire Adidas-Crédit lyonnais et lui a permis de mettre la main sur 403 millions d'euros, dont 304 millions, prélevés sur les deniers publics, sont tombés, en net, dans sa poche, Bernard Tapie coule des jours heureux. Ou à tout le moins, il vit dans une spectaculaire opulence. Une vraie vie de nabab ! Selon l’Encyclopédie de Lintern@ute, un nabab est, au sens propre, un gouverneur ou un grand officier dans l'Inde musulmane et, au sens figuré, « un homme très riche qui fait étalage de son opulence ». Ce qui correspond très exactement au cas qui nous occupe.