UBS conteste les réquisitions, décline toute responsabilité pénale

Par
La banque suisse UBS, contre laquelle le ministère public a requis jeudi une amende de 3,7 milliards d'euros pour démarchage illicite et blanchiment aggravé de fraude fiscale, conteste cette approche ainsi que toute responsabilité pénale dans l'affaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La banque suisse UBS, contre laquelle le ministère public a requis jeudi une amende de 3,7 milliards d'euros pour démarchage illicite et blanchiment aggravé de fraude fiscale, conteste cette approche ainsi que toute responsabilité pénale dans l'affaire.