Un million d'euros de pénalités en mars pour le Vélib'

Par
Le consortium Smovengo, qui exploite depuis le 1er janvier les Vélib' parisiens, s'est vu infliger une pénalité d'un million d'euros pour le mois de mars en raison des retards pris dans le déploiement des stations, a annoncé vendredi le syndicat Autolib' Vélib' Métropole.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le consortium Smovengo, qui exploite depuis le 1er janvier les Vélib' parisiens, s'est vu infliger une pénalité d'un million d'euros pour le mois de mars en raison des retards pris dans le déploiement des stations, a annoncé vendredi le syndicat Autolib' Vélib' Métropole.