Dans les raffineries et l’aéronautique, des ouvriers veulent répondre à l’urgence climatique

Par

Dans les raffineries de pétrole comme dans l’aéronautique, des salariés s’attellent à la reconversion de leur industrie pour répondre à l’urgence climatique. À l’échelle nationale, la question du travailleur comme acteur de la transition écologique est en passe de devenir un point de jonction entre le monde syndical et la mouvance écologiste.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve, une réalité », postait sur les réseaux sociaux, le 2 avril dernier, Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux transports, citant Antoine de Saint-Exupéry. Ce dernier répondait à la maire EELV de Poitiers, Léonore Moncond’huy. Elle venait de supprimer une partie des subventions accordées à trois aéroclubs, arguant que « l’aérien » ne devrait « plus faire partie des rêves d’enfant aujourd’hui ».