UniCredit cherche à protéger ses actifs étrangers des risques italiens

Par
UniCredit cherche à revoir sa structure d'entreprise afin de pouvoir éventuellement isoler ses actifs à l'étranger de son marché domestique italien, qui présente un risque systémique, ont déclaré mardi à Reuters deux sources proches du dossier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ROME (Reuters) - UniCredit cherche à revoir sa structure d'entreprise afin de pouvoir éventuellement isoler ses actifs à l'étranger de son marché domestique italien, qui présente un risque systémique, ont déclaré mardi à Reuters deux sources proches du dossier.