Mazda, Suzuki, Yamaha pris dans l'affaire des falsifications

Par
Mazda Motor, Suzuki Motor et le constructeur de motos Yamaha Motor ont été pris à leur tour jeudi dans le scandale des falsifications de niveaux de consommation et d'émissions polluantes qui ébranle l'industrie automobile japonaise.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TOKYO (Reuters) - Mazda Motor, Suzuki Motor et le constructeur de motos Yamaha Motor ont été pris à leur tour jeudi dans le scandale des falsifications de niveaux de consommation et d'émissions polluantes qui ébranle l'industrie automobile japonaise.