A Londres, le procès d’un scandale financier mondial

Par Sébastien Martin

Le procès de six courtiers accusés d’avoir trafiqué le Libor de 2006 à 2010, et notamment en 2008, au plus fort de la crise financière, a débuté mardi 6 octobre à Londres. On y découvre un réseau mondial et organisé de manipulation des taux d'intérêt.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Londres, de notre correspondant.- Ils ont entre 44 et 53 ans, les cheveux grisonnants coupés court et des allures de cadre supérieur. Dans le box en verre de la cour de justice de Southwark, où ils comparaissent à Londres, chacun des six hommes a pris soin de laisser un siège vide le séparant de son voisin. Ils n’échangent pas un mot, et s’évitent du regard.