Services financiers: L'UE doit parer aux risques d'un Brexit dur, selon la BOE

Par
La Banque d'Angleterre (BoE) appelle mardi l'Union européenne à faire davantage pour protéger les services financiers transfrontaliers des risques liés à un éventuel Brexit "dur" (sans accord), soulignant l'urgence qu'il y a à traiter le problème.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - La Banque d'Angleterre (BoE) appelle mardi l'Union européenne à faire davantage pour protéger les services financiers transfrontaliers des risques liés à un éventuel Brexit "dur" (sans accord), soulignant l'urgence qu'il y a à traiter le problème.