Jaguar Land Rover supprime 10% de ses effectifs

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Le chantage à l’emploi habituel des industriels qui ont été gavés de subventions et fiscalité avantageuse. Si vous essayez une des nouvelles Jaguar, ne ratez pas la connexion en Bluetooth à la console de bord. Le processeur mis en place est tellement cheap que la lenteur infinie des commandes décourage les plus patients, même un smartphone chinois à 40€ est mieux équipé, cela ne colle pas du tout à la réputation de la marque malheureusement et c’est en total décalage avec le reste du marché
Le chantage à l’emploi habituel des industriels qui ont été gavés de subventions et fiscalité avantageuse. Si vous essayez une des nouvelles Jaguar, ne ratez pas la connexion en Bluetooth à la console de bord. Le processeur mis en place est tellement cheap que la lenteur infinie des commandes décourage les plus patients, même un smartphone chinois à 40€ est mieux équipé, cela ne colle pas du tout à la réputation de la marque malheureusement et c’est en total décalage avec le reste du marché
Merci pour cette information. Je vais donc abandonner l'idée d'en acheter une
Ouf, je l'ai echappé belle. Il n'y a pas de bluetooth dans ma saxo. Mefiez quand même: il fut une époque où les nobles mourraient du plomb dans leurs carafe de cristal. Il ne faudrait pas recommencer et que les riches meurent des ondes de leurS voitureS de luxe.

" Jaguar Land Rover(JLR), premier constructeur automobile britannique, filiale de Tata Motors, ... "

Ce n'est pas un constructeur automobile Indien, même si c'est le premier en Grande-Bretagne...

Cela fait longtemps que le pendant Britannique de ce qui nous sert actuellement de président (temporaire), Margaret Thatcher, a bazardé son industrie automobile...

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale