Première privatisation à la SNCF: la gare du Nord

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La partie de Monopoly sur les gares parisiennes a commencé. Moins de trois semaines après l’adoption du texte de loi sur la réforme de la SNCF, la direction de l’entreprise a annoncé la privatisation de la gare du Nord, la plus grande gare européenne. Dans le cadre d’un projet de rénovation de la gare engagé sous la forme d’un partenariat public-privé (voir ici), la direction de la SNCF a décidé de vendre la gare au privé au terme des travaux prévus pour l’ouverture des Jeux olympiques. Lors d’un conseil d’administration qui s’est tenu le 10 juillet, la candidature du groupe Auchan (famille Mulliez, 5e grande fortune de France) a été retenue, rapporte Le Parisien. Ce dernier détiendra la majorité du capital de la gare pendant 46 ans aux côtés de la SNCF, qui en conservera un tiers.