Les économistes «atterrés» redoutent un krach de l'Europe

Par
Austérité en Grèce, chute de Dexia, recapitalisation des banques: réunis à l'invite de Mediapart, des «économistes atterrés» ont tiré à boulets rouges sur Bruxelles. Compte-rendu et vidéo.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Plus la crise s'accélère, plus les hypothèses de leur manifeste, publié à l'automne 2010, se vérifient. Et, à force de dénoncer les méfaits de l'austérité, ou les errements de Bruxelles face à la crise, les économistes «atterrés» ont l'impression de radoter. «Nous sommes condamnés au radotage, car l'Histoire bafouille», ironise Frédéric Lordon, directeur de recherche au CNRS, s'en prenant à la «remarquable persévérance dans l'erreur de ceux qui nous dirigent».