Le BoE invite les banques à se préparer à un Brexit dur

Par
La Banque d'Angleterre (BoE) a demandé aux établissements financiers britanniques de procéder à des vérifications de leur bilan toutes les six heures dans les jours qui suivraient un éventuel Brexit dur, c'est-à-dire sans accord passé avec l'Union européenne, et ce afin d'éviter une brutale raréfaction du crédit, a déclaré mercredi une source professionnelle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - La Banque d'Angleterre (BoE) a demandé aux établissements financiers britanniques de procéder à des vérifications de leur bilan toutes les six heures dans les jours qui suivraient un éventuel Brexit dur, c'est-à-dire sans accord passé avec l'Union européenne, et ce afin d'éviter une brutale raréfaction du crédit, a déclaré mercredi une source professionnelle.