Chômage partiel pour 250 salariés de l'usine Lactalis de Craon

Par
Le groupe français Lactalis a annoncé jeudi une mesure de chômage partiel jusqu'au 4 février pour 250 salariés de son site de Craon (Mayenne) visé par une enquête après la contamination par salmonelle de laits infantiles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le groupe français Lactalis a annoncé jeudi une mesure de chômage partiel jusqu'au 4 février pour 250 salariés de son site de Craon (Mayenne) visé par une enquête après la contamination par salmonelle de laits infantiles.