Le président d'Air France en appelle à la responsabilité des syndicats

Par
Jean-Marc Janaillac, PDG d'Air France-KLM et président d'Air France, a dit qu'il ne pourrait "pas comprendre" que les syndicats n'entrent pas en négociations après la proposition faite mardi par la direction de la compagnie, affectée ce mercredi par un septième jour de grève.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Jean-Marc Janaillac, PDG d'Air France-KLM et président d'Air France, a dit qu'il ne pourrait "pas comprendre" que les syndicats n'entrent pas en négociations après la proposition faite mardi par la direction de la compagnie, affectée ce mercredi par un septième jour de grève.