Hollande, un portrait économique

Par

Pour connaître les convictions économiques de François Hollande, il n'y a pas que le projet qu'il a présenté dès janvier. Il y a aussi les batailles que l’intéressé a menées depuis un quart de siècle. Portrait d’un réformiste tempéré.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour quiconque veut connaître les convictions économiques de François Hollande, qui prend officiellement mardi ses fonctions de président de la République, et deviner le cap qu’il fixera au gouvernement de gauche, il existe un document de référence, le seul qui l’engage vraiment : c’est le projet qu’il a présenté, en janvier, en ouverture de la confrontation présidentielle (il est ici), et qu’il a légèrement amendé ou complété les mois suivants, au fil de la campagne.