HSBC: amende record de 1,9 milliard de dollars aux Etats-Unis

Par

La banque HSBC doit reconnaître mardi avoir ignoré des activités de blanchiment d’argent, dans le cadre d’un accord record de 1,9 milliard de dollars (1,48 milliard d’euros) avec les autorités américaines.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La banque HSBC doit reconnaître mardi avoir ignoré des activités de blanchiment d’argent, dans le cadre d’un accord passé avec les autorités américaines et comprenant une amende record de 1,9 milliard de dollars (1,48 milliard d’euros). Dans le cadre de cet accord, la banque va reconnaître avoir violé la loi sur le secret bancaire. En juillet, une sous-commission du Sénat américain avait publié un rapport accusant HSBC d'avoir aidé certains de ses clients à transférer des fonds d'origine suspecte hors du Mexique, d'Iran, des îles Caïmans, d'Arabie saoudite ou de Syrie. La banque avait alors présenté des excuses publiques.