Usul. Cheminots: checkons leurs privilèges

Par Usul et Rémi Liechti

Et si le véritable privilège des cheminots était de faire un travail qui a encore un sens ? C'est en tout cas le parti pris par Usul qui, avant de se retrouver à faire l'éditorialiste de seconde zone sur Internet, avait sérieusement envisagé de s'enrôler à la SCNF. Il s'agit après tout d'une mission de service public, l'une des dernières qu'assure encore un tant soit peu « l'État-stratège ».

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

© Mediapart

Et si le véritable privilège des cheminots était de faire un travail qui, mine de rien, a encore un sens ? C'est en tout cas le parti pris par Usul dans cet épisode, qui, avant de se retrouver à faire l'éditorialiste de seconde zone sur Internet, avait sérieusement envisagé de s'enrôler à la SCNF. Il s'agit après tout d'une mission de service public, l'une des dernières qu'assure encore un tant soit peu « l'État-stratège ».  

☞ Suivez « Ouvrez les guillemets » sur TwitterFacebook et YouTube.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale