Le «ruissellement» reste l’idéologie structurante du gouvernement

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour ce gouvernement (comme pour le précédent), il n’existe pas de problème sans qu’une baisse d’impôt pour les riches n’en soit la solution. On se souvient que le pseudo-« plan de relance » de 100 milliards d’euros annoncé en septembre 2020 reposait sur 20 milliards d’euros de baisse des impôts de production. Désormais, pour répondre à la question de « l’épargne Covid », qui doit être la clé de la reprise, le ministre de l’économie et des finances songe à défiscaliser les donations entre parents et enfants ou entre grands-parents et petits-enfants.