Les paradis fiscaux au cœur de l'économie européenne

Par

L'ONG CCFD-Terre Solidaire publie un rapport sans concession sur l'implantation dans les paradis fiscaux des 50 grandes entreprises européennes. Elle en a dénombré pas moins de 5 848.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il n’y a pas que les «  Intaxables ». Depuis des mois, Google, Amazon ou Apple sont dans l’œil du cyclone pour leur habileté à éviter les impôts. Mais nul besoin d’être un géant du net pour pousser à son comble l’optimisation fiscale. L’ONG CCFD-Terre Solidaire, en pointe dans la lutte contre les paradis fiscaux, a publié ce matin sur son site et dans Libération une étude dévastatrice sur les pratiques des 50 plus grandes sociétés européennes. L’association a traqué les filiales de ces grands groupes basées dans des paradis fiscaux. Le chiffre est édifiant : elle en a trouvé 5 848. Et précise que puisqu’elle ne s’est basée que sur des données publiques, elle pourrait en avoir manqué environ… 1 500 autres.