Trois banques françaises dévissent avant une éventuelle rétrogradation

Par
Le patron de la Générale, Frédéric Oudéa, estime que la dégration de deux crans de son établissement était déjà intégré par les marchés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nouvelle semaine, même tendance. Le secteur bancaire était à nouveau en proie à une forte chute lundi matin à l'ouverture de la bourse de Paris, entraînant dans son sillage l'ensemble de l'indice CAC 40. Dès 9h30, le CAC chutait de 4,27%, à 2847,64 points.