BlaBlaCar va racheter à la SNCF les cars Ouibus

Par
La start-up française de covoiturage BlaBlaCar est entré en négociations exclusives avec la SNCF en vue d'acquérir le service de cars low-cost Ouibus, annoncent lundi les deux entreprises dans un communiqué.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

PARIS (Reuters) - La start-up française de covoiturage BlaBlaCar est entré en négociations exclusives avec la SNCF en vue d'acquérir le service de cars low-cost Ouibus, annoncent lundi les deux entreprises dans un communiqué.

"SNCF entre en négociations exclusives avec BlaBlaCar, leader mondial du covoiturage, pour accélérer le développement de la mobilité partagée", peut-on lire. "Ce projet prévoit que OUI.sncf intègre des offres de covoiturage et développe des offres combinées train+autocar et train+covoiturage. Il prévoit également que SNCF entre au capital de BlaBlaCar et que BlaBlaCar acquière l'activité Ouibus", poursuit la SNCF.

Ouibus, qui dessert pour l'heure 300 villes en France et dans 21 pays d'Europe, entend par cette acquisition "continuer de se développer sur les marchés du covoiturage et de l'autocar, de manière complémentaire, en France comme à l'international".

"C'est un nouveau projet structurant pour l'aventure Ouibus, qui devrait nous porter encore plus loin dans notre expansion internationale", estime Roland de Barbentane, directeur général de Ouibus.

Le projet est en cours de négociations et soumis à différentes étapes avant sa finalisation, préviennent cependant les deux entreprises.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale