PARIS (Reuters) - L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a infligé à Axa une amende de 2,5 millions d'euros pour des manquements dans ses procédures de prévention du blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme.