Chine: BAIC Motor veut arrêter les voitures à essence d'ici 2025

Par
Le constructeur automobile chinois BAIC Motor veut mettre fin à la commercialisation de voitures à essence classiques sous sa propre marque d'ici 2025, rapporte mardi le journal China Daily, alors que Pékin pousse à la transition vers les modèles électriques et hybrides rechargeables.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

SHANGHAI (Reuters) - Le constructeur automobile chinois BAIC Motor veut mettre fin à la commercialisation de voitures à essence classiques sous sa propre marque d'ici 2025, rapporte mardi le journal China Daily, alors que Pékin pousse à la transition vers les modèles électriques et hybrides rechargeables.