La Bavière veut durcir les règles sur les investissements chinois

Par
La Bavière, où se trouvent les sièges de nombreux grands groupes industriels allemands comme BMW ou Siemens, va proposer de durcir les règles sur les projets d'investissements étrangers, notamment chinois, dans des entreprises allemandes, rapporte le journal régional Augsburger Allgemeine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BERLIN (Reuters) - La Bavière, où se trouvent les sièges de nombreux grands groupes industriels allemands comme BMW ou Siemens, va proposer de durcir les règles sur les projets d'investissements étrangers, notamment chinois, dans des entreprises allemandes, rapporte le journal régional Augsburger Allgemeine.