Le fabricant d'armes Manurhin placé en redressement

Par
Manurhin, fabricant de machines de cartoucherie qui emploie 150 personne à Mulhouse, a été placé mercredi en redressement judiciaire par la chambre commerciale du tribunal de grande instance, à l’issue d’une période de sauvegarde d’un an qui n'a pas permis de régler ses problèmes financiers.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MULHOUSE (Reuters) - Manurhin, fabricant de machines de cartoucherie qui emploie 150 personne à Mulhouse, a été placé mercredi en redressement judiciaire par la chambre commerciale du tribunal de grande instance, à l’issue d’une période de sauvegarde d’un an qui n'a pas permis de régler ses problèmes financiers.