Air France-KLM: Pas de PDG avant septembre, Accor pointé du doigt

Par
Deux mois après la démission de son PDG, Air France-KLM compte attendre septembre prochain pour la mise en place d'une nouvelle gouvernance, reprochant à AccorHotels d'avoir contribué à ralentir le processus, lit-on dans un courrier interne diffusé aux salariés vendredi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Deux mois après la démission de son PDG, Air France-KLM compte attendre septembre prochain pour la mise en place d'une nouvelle gouvernance, reprochant à AccorHotels d'avoir contribué à ralentir le processus, lit-on dans un courrier interne diffusé aux salariés vendredi.