Exonération de la taxe d'habitation: quels seront les vrais gagnants?

Par

Le ministre de l'action et des comptes publics Gérald Darmanin a précisé ce matin les futurs seuils d'exonération de la taxe d'habitation. Mais l'efficacité économique de cette mesure, lissée sur trois ans et dans un contexte austéritaire, est incertaine. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’exonération partielle de la taxe d’habitation – un des points forts du programme d’Emmanuel Macron – commence à prendre forme. On sait depuis juillet dernier que, pour des raisons budgétaires, l’opération se fera sur trois ans, à compter de 2018. L’exonération ne sera donc complète pour les ménages concernés qu’en 2020. Ce mercredi 13 septembre, le ministre de l’action et des comptes publics, Gérald Darmanin, a annoncé au Monde, quels seraient les seuils d’exonération, autrement dit quels sont les ménages qui bénéficieront de cette exonération.