Risque de transferts d'emplois vers la Chine avec l'électrique

Par
Tout miser sur les véhicules électriques peut nuire à l'industrie européenne des équipements automobiles avec, à la clef, le transfert d'un nombre important d'emplois vers la Chine, a estimé mercredi Roberto Vavassori, président de l'Association européenne des équipementiers automobiles (Clepa).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

FRANCFORT (Reuters) - Tout miser sur les véhicules électriques peut nuire à l'industrie européenne des équipements automobiles avec, à la clef, le transfert d'un nombre important d'emplois vers la Chine, a estimé mercredi Roberto Vavassori, président de l'Association européenne des équipementiers automobiles (Clepa).