SocGen, BNP et Deutsche Bank face à une question à 11 milliards d'euros

Par
Les trois plus grandes banques d'investissement de la zone euro, dont Société générale et BNP Paribas, pourraient devoir répondre à une question à 11 milliards d'euros de la part des autorités de supervision.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

FRANCFORT (Reuters) - Les trois plus grandes banques d'investissement de la zone euro, dont Société générale et BNP Paribas, pourraient devoir répondre à une question à 11 milliards d'euros de la part des autorités de supervision.