Atos/Gemalto: L'Etat attentif à l'emploi et aux technologies

Par
L'Etat veillera à l'emploi, aux investissements et à la préservation des technologies de pointe dans le cadre du projet d'offre de rachat lancée par le groupe Atos sur le spécialiste de la sécurité numérique Gemalto, a déclaré mercredi le ministre de l'Economie et des Finances.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'Etat veillera à l'emploi, aux investissements et à la préservation des technologies de pointe dans le cadre du projet d'offre de rachat lancée par le groupe Atos sur le spécialiste de la sécurité numérique Gemalto, a déclaré mercredi le ministre de l'Economie et des Finances.