Lufthansa renonce à reprendre Niki, vise toujours LGW

Par
Lufthansa renonce à racheter la filiale Niki d'Air Berlin, la Commission européenne lui ayant fait savoir qu'elle ne pouvait accepter l'opération pour des motifs de concurrence.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BERLIN (Reuters) - Lufthansa renonce à racheter la filiale Niki d'Air Berlin, la Commission européenne lui ayant fait savoir qu'elle ne pouvait accepter l'opération pour des motifs de concurrence.