Mediator: trois cadres de Servier en garde à vue dans une enquête pour «destruction de preuves»

Policiers et gendarmes ont perquisitionné mardi 13 mars le siège de l'entreprise pharmaceutique Servier à Suresnes (Hauts-de-Seine) et placé trois cadres en garde à vue dans le cadre d’une enquête pour «suspicion de destruction de preuves».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Policiers et gendarmes ont perquisitionné mardi 13 mars le siège de l'entreprise pharmaceutique Servier à Suresnes (Hauts-de-Seine) et placé trois cadres en garde à vue dans le cadre d’une enquête pour «suspicion de destruction de preuves».