Le repreneur d'Ascoval connaît des difficultés financières

Par
Le sidérurgiste britannique British Steel a confirmé mardi son intention de reprendre l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve, dans le nord de la France, malgré ses difficultés financières liées au Brexit.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le sidérurgiste britannique British Steel a confirmé mardi son intention de reprendre l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve, dans le nord de la France, malgré ses difficultés financières liées au Brexit.