La Maison du chocolat veut licencier un salarié, l’inspection du travail refuse trois fois

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Certains verront dans ce dossier l’illustration du fait qu’il est très difficile de licencier en France. Les autres y trouveront l’assurance qu’un employeur peut être contraint de respecter les règles du droit du travail, même s’il est déterminé à imposer ses vues. Une série de documents issus de l’inspection du travail et du ministère du travail, obtenus par Mediapart, dévoilent l’existence d’un conflit sévère entre la direction de la luxueuse Maison du chocolat et l’un des vendeurs de ses 19 boutiques (principalement à Paris et en Île-de-France).