L'AMF a demandé des explications à Vivendi sur Telecom Italia

Par
L'Autorité des marchés financiers (AMF) a demandé à Vivendi de lui expliquer en détail les raisons pour lesquelles le groupe de médias français estime ne pas détenir le contrôle de fait de l'opérateur Telecom Italia, comme l'affirme le gendarme des marchés financiers italien, a déclaré jeudi une porte-parole.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'Autorité des marchés financiers (AMF) a demandé à Vivendi de lui expliquer en détail les raisons pour lesquelles le groupe de médias français estime ne pas détenir le contrôle de fait de l'opérateur Telecom Italia, comme l'affirme le gendarme des marchés financiers italien, a déclaré jeudi une porte-parole.