Les riches toujours plus riches, selon Crédit Suisse

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À la veille du forum de Davos, en janvier dernier, Oxfam avait réalisé une étude choc, prouvant le dangereux accroissement des inégalités dans le monde : « Le 1 % des plus riches contrôle 46 % de la richesse mondiale. Les 85 premières grandes fortunes mondiales possèdent à elles seules une richesse cumulée de 1 000 milliards de dollars. Autant que 3,5 milliards de personnes dans le monde », dénonçait-elle. Les dirigeants avaient feint de s’émouvoir sur le moment, puis avaient enterré les chiffres. Après tout, il ne s’agissait que d’une ONG. Mais quand le Crédit Suisse, qui réalise depuis plusieurs années une étude appréciée par tous les milieux d’affaires sur les fortunes dans le monde, dit la même chose, les faits vont difficilement pouvoir continuer à être occultés.