SocGen va créer une filiale plutôt qu'une JV pour les actions en Chine

Par
Société générale a renoncé à un projet de coentreprise de courtage d'actions en Chine et va plutôt créer une filiale pour cette activité, Pékin ayant annoncé que les limites aux investissements étrangers dans son secteur financier seraient levées d'ici fin 2020.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

SHANGHAI/HONG KONG (Reuters) - Société générale a renoncé à un projet de coentreprise de courtage d'actions en Chine et va plutôt créer une filiale pour cette activité, Pékin ayant annoncé que les limites aux investissements étrangers dans son secteur financier seraient levées d'ici fin 2020.