Sécurisation de l'emploi: Laurent Berger (CFDT) réagit au projet du patronat

Par

Patronat et syndicats reprennent les négociations sur la sécurisation de l'emploi. Le patronat sort enfin du bois pour mettre sur la table des mesures à contre-courant de l'objectif : réduire la précarité des salariés. Mediapart publie ce projet et un entretien avec Laurent Berger, futur numéro 1 de la CFDT.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après deux semaines de pause et l’annonce du plan de compétitivité, patronat et organisations syndicales reprennent les négociations à haut risque sur la sécurisation de l'emploi ce jeudi 15 novembre au siège du Medef à Paris dans un contexte social de plus en plus tendu. Cette négociation est « le troisième rendez-vous le plus important », après le redressement des comptes publics et de la compétitivité pour François Hollande. Le président espère un « compromis historique ». Il l’a rappelé lors de sa première conférence de presse. Michel Sapin, le ministre du travail, l’a redit mercredi aux partenaires sociaux : « Vous avez une responsabilité historique. »