Les financiers broient du noir pour 2016

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Vendez tout ! », « Une année cataclysmique », « Retour à la crise de 2008 », « Attachez vos ceintures ! ». En ce début d’année, un concours semble avoir été lancé entre les différents analystes, stratégistes, chefs économiques de banques pour savoir qui sera le « Mr Doom » 2016, celui qui sera le plus pessimiste. Leurs prévisions font froid dans le dos tellement elles sont sombres, noires même. Chine, pétrole, matières premières, États-Unis, zone euro, marchés boursiers, marchés obligataires, monnaies, croissance, banques centrales, tout leur paraît menaçant, cassé, et annoncer des lendemains qui déchantent.