Le gouvernement s’oppose aux inégalités, mais seulement en paroles

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il fallait oser, Bruno Le Maire l’a fait. À l’issue de plus d’une demi-heure de discours lors de la présentation de ses vœux ce 15 janvier, le ministre de l’économie et des finances a affirmé vouloir une « économie juste ». « J’ai souhaité placer la question des inégalités au cœur du débat économique en en faisant le thème des premiers Rendez-vous de Bercy qui ont eu lieu en novembre », a-t-il affirmé. Et après avoir cité Tocqueville voyant le « grand lien de l’humanité » se resserrer par la réduction des inégalités, Bruno Le Maire met en garde : « Le risque aujourd’hui est que le grand lien de l’humanité se défasse, sous le coup de la montée des inégalités. » Aussi le ministre veut-il faire de la « conjuration de ce risque » la « marque de fabrique » de son ministère.