Un colloque d'universitaires en défense des «SES»

Par

Des enseignants-chercheurs et des professeurs de lycée en sciences économiques et sociales (SES) s'inquiètent du contenu des nouveaux programmes de première, qui entreront en vigueur à la rentrée 2011. Explications.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ils se sont donné rendez-vous mardi après-midi, à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), pour «un colloque d'urgence». En ligne de mire: les changements de programme des sciences économiques et sociales (SES), que les universitaires dénoncent de plus en plus fortement, en soutien de leurs collègues du lycée. Mais dans l'amphi, le débat pouvait dérouter: il n'était pas directement question de l'enseignement des SES, mais plutôt de l'actualité d'une vieille notion des sciences sociales, les classes sociales... Une problématique qui ne sera plus abordée explicitement dans le programme de première dès la rentrée 2011.