Chine: une correction boursière n'est pas l'éclatement d'une bulle

Par

La Bourse de Shanghai en 2015 ressemble-t-elle à celle de Tokyo en 1990 ou plutôt de New York en 1987 ? Explosion de la « bulle chinoise », comme le croient certains « sino-pessimistes », ou « soldes d'été » permettant de bonnes affaires ? Analyse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après sept années de marché baissier, en dépit d’une très robuste performance économique, les bourses de Chine continentale, et notamment celle de Shanghai, ont corrigé sévèrement au cours du mois écoulé (- 30 % au plus bas) l’envolée des cours enregistrée depuis le début de l’année (+ 100 % au plus haut). Momentanément, l'attention des "marchés" s'est détournée de la Grèce pour chercher dans l'Orient extrême un autre motif d'inquiétude.