Nicolas Berggruen, le supercapitaliste des idées

Par

«Le milliardaire sans domicile fixe» a gobé le groupe de presse Prisa, siège au conseil d'administration du Monde et multiplie les think tanks.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Le milliardaire sans domicile fixe» a gobé le groupe de presse Prisa, siège au conseil d'administration du Monde et multiplie les think tanks dans lesquels il collectionne les intellectuels et les politiques comme d’autres les vignettes Panini de stars du foot : Alain et Joseph Stiglitz, Jacque Delors et Condoleezza Rice, Tony Blair et Gerhard Schröder.