Le Gabon réquisitionne une filiale de Veolia, qui proteste

Par
Le gouvernement du Gabon a annoncé vendredi la réquisition de la SEEG, filiale du groupe français Veolia, et son intention de résilier son contrat de distribution d'eau et d'électricité dans ce pays d'Afrique centrale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LIBREVILLE/PARIS (Reuters) - Le gouvernement du Gabon a annoncé vendredi la réquisition de la SEEG, filiale du groupe français Veolia, et son intention de résilier son contrat de distribution d'eau et d'électricité dans ce pays d'Afrique centrale.