Carlyle Capital, victime collatérale de la Fed

Par
La dernière intervention de la Réserve Fédérale des Etats-Unis pour aider le système financier américain a eu pour résultat paradoxal d'accélérer la mis en liquidation du fonds d'investissement immobilier Carlyle Capital.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En volant au secours des banques américaines, la Réserve Fédérale (FED) des Etats-Unis a porté un coup fatal à Carlyle Capital Corporation (CCC), le fond d’investissement en titres immobiliers du groupe financier Carlyle. «L’intervention de la Fed avait pour but d’aider mais elle a eu l’effet inverse de ce qui était attendu», a confié ce week-end au Financial Times le patron de Carlyle, David Rubinstein.